navigation

historique

Le boulier

Le boulier, appelé aussi « abaque« , a été inventé en l’an 700 ; il fut longtemps utilisé et l’est encore aujourd’hui dans certains pays. Il est l’ancêtre des ordinateurs d’aujourd’hui.

le boulier

Le nombre 37 925 est représenté sur ce boulier.

Les premières machines à calculer

En 1623, William Schickard inventa la première machine à calculer mécanique.En 1642, Blaise Pascal créa la machine d’arithmétique (baptisée Pascaline), une machine capable d’effectuer des additions et soustractions, destinée à aider son père, un percepteur de taxes.

la pascaline
En 1673, Gottfried Wilhelm Von Leibniz ajouta à la Pascaline la multiplication et la division.
En 1834, Charles Babbage invente la machine à différence, qui permet d’évaluer des fonctions.

la machine a� diff�rence de Charle Babbage
Cependant il apprend qu’une machine à tisser (métier à tisser Jacquard) est programmée é l’aide de cartes perforées, il se lance donc dans la construction d’une machine à calculer exploitant cette idée révolutionnaire.

C’est en 1820 qu’apparaissent les premiers calculateurs mécaniques à quatre fonctionsé:

Ceux-ci sont rapidement (1885) agrémentés de clavier pour saisir les données. Des moteurs électriques viennent rapidement supplanter les manivelles.

Les ordinateurs programmables

En 1938, Konrad Zuse invente un ordinateur qui fonctionne grâce à des relais électromécaniques : le Z3. Cet ordinateur est le premier à utiliser le binaire au lieu du décimal.

le z3. Mais ce n'est qu'une copie de l'original
En 1937, Howard Aiken met au point un ordinateur programmable mesurant 17 m de long et 2.5 mètres de hauteur, permettant de calculer 5 fois plus vite que l’homme : C’est le
Mark I d’IBM.


Il est alors constitué de 3300 engrenages, 1400 commutateurs reliés par 800 km de fil électrique.

En 1947, le Mark II voit le jour, ses engrenages sont remplacés par des composants électroniques.

Les ordinateurs à lampes

En 1943, le premier ordinateur ne comportant plus de pièces mécaniques est créé grâce à J.Mauchly et J.Presper Eckert : l’ENIAC (Electronic Numerical Integrator And Computer). Il est composé de 18000 lampes à vide, et occupe une place de 1500 m2. Il fut utilisé pour des calculs ayant servi à mettre au point la bombe H.
Son principal inconvénient était sa programmation :
l’ENIAC était en effet uniquement programmable manuellement avec des commutateurs ou des câbles à enficher.

voici une vue générale de l'ENIAC

La première erreur informatique est due à un insecte qui, attiré par la chaleur, était venu se loger dans les lampes et avait créé un court-circuit. Ainsi le terme anglais pour « insecte » étant « bug », le nom est resté pour désigner une erreur informatique. Le terme bug a été francisé par la suite en bogue, terme désignant également le nom de l’enveloppe épineuse et piquante de la chataigne.

En effet, les tubes étant de médiocres conducteurs, ils nécessitaient une grande quantité d’énergie électrique qu’ils dissipaient en chaleur. Cette lacune est palliée en 1946 avec la mise au point de l’EDVAC (Electronic Discrete Variable Computer) permettant de stocker les programmes en mémoire (1024 mots en mémoire centrale et 20000 mots en mémoire magnétique).

Le transistor

En 1948, le transistor est créé par la firme Bell Labs (grâce aux ingénieurs John Bardeen, Walter Brattain et William Shockley). Il permet dans les années 50 de rendre les ordinateurs moins encombrants, moins gourmands en énergie électrique donc moins couteux : c’est la révolution dans l’histoire de l’ordinateur !

Le circuit intégré

Le circuit intégré est mis au point en 1958 par Texas Instruments, il permet de réduire encore la taille et le coét des ordinateurs en intégrant sur un méme circuit électronique plusieurs transistors sans utiliser de fil électrique.

Les premiers ordinateurs à base de transistors

En 1960, l’IBM 7000 est le premier ordinateur à base de transistor.
En 1964, l’IBM 360 sort de usines, avec également l’arrivée remarquée du DEC PDP-8.

Les micro-ordinateurs

C’est en 1971 qu’apparait le premier micro-ordinateur : le Kenback 1, avec une mémoire de 256 octets.

Voici le kenback 1

Les microprocesseurs

En 1971, le premier microprocesseur, l’Intel 4004, fait son apparition. Il permet d’effectuer des opérations sur 4 bits simultanément.
A la même époque Hewlett Packard commercialise la calculatrice HP-35.
Le processeur 8008 d’Intel (permettant de traiter 8 bits simultanément) apparaît en 1972.

En 1976, Steve Wozniak et Steve Jobs créent le Apple I dans un garage. Cet ordinateur possède un clavier, un microprocesseur à 1 MHz, 4 ko de RAM et 1 ko de mémoire vidéo. La petite histoire dit que les 2 compères ne savaient pas comment nommer l’ordinateur ; Steve Jobs voyant un pommier dans le jardin décida d’appeler l’ordinateur pomme (en anglais apple) s’il ne trouvait pas de nom pour celui-ci dans les 5 minutes suivantes…

En 1981 IBM commercialise le premier « PC » composé d’un processeur 8088 cadencé à 4.77 MHz.

Les ordinateurs d’aujourd’hui

Les ordinateurs d’aujourd’hui sont de plus en plus puissant si bien qu’il en devient difficile de suivre leur évolution.

les ordinateur personnels les plus puissants et les plus robustes, mais aussi les plus chers, sont sans conteste le MAC d’Apple; suivent les pc de gamer comme l’Asus Aspire Predator.

 

L'Acer Aspire Predator

le plus puissant MAC à ce jour. Il s'appelle MAC PUISSANCE 12

Les jeux vidéos

Les technologies de l’ordinateur on réussi a créer des
consoles de jeux vidéos.

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/1/17/Xbox_360_S.png

Commentaires»

  1. trop bien!!
    10/10

Laisser un commentaire

’Best Netbooks Reviews 2011. |
joseperez |
Informatoque TIC |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | CAPES En Tunisie
| Amplitude Composites
| northspace